La naissance d’une histoire française de la peinture espagnole : Louis Viardot (1800-1883)

Autors/ores

  • Louise Sangla Université Toulouse II - Jean Jaurès

Resum

Cet article met en lumière le rôle de l’historien et critique d’art hispaniste Louis Viardot (1800-1883) dans le phénomène de redécouverte de la peinture espagnole au début du XIXe siècle en France. Suivant une ambition civilisationniste, Viardot s’est intéressé à la culture hispanique avant même que la France plonge dans une hispanomanie incontrôlée, aux alentours de 1830. Mais l’aspect précurseur de sa contribution aux études hispanistes naissantes se situe avant tout dans son intérêt pour la peinture espagnole et son rôle majeur dans la construction d’un discours, historique et scientifique, sur le sujet. À l’appui de méthodes discursives particulières, héritées de la tradition historiographique occidentale, Viardot a ouvert la voie à deux siècles d’hispanisme en histoire de l’art.

Paraules clau

Louis Viardot, histoire de l’art, art espagnol, hispanisme, peinture espagnole, Siècle d’or, historiographie

Biografia de l'autor/a

Louise Sangla, Université Toulouse II - Jean Jaurès

Doctorante en Histoire de l'art contemporain et chargée de cours à l'Université de Toulouse II - Jean Jaurès.

Publicades

28-12-2020

Descàrregues

Les dades de descàrrega encara no estan disponibles.