Les connaissances implicites et explicites en grammaire : quelle importance pour l’enseignement? Quelles conséquences?

Authors

  • Marie Nadeau Université du Québec à Montréal
  • Carole Fisher Université du Québec à Chicoutimi

Abstract

This paper presents a review of research in cognitive psychology on implicit and explicit knowledge and learning from the point of view of written French didactic, focusing on its silent morphology, in order to draw consequences for teaching. Standard grammar exercises are then examined for the type of knowledge they require: to what extent do they prepare the students to write and revise their texts ? We show that most exercises are not adequate to develop either explicit or implicit knowledge of grammar.. Finally, initial results of an experimentation of two types of activities developping explicit grammatical knowledge, no error dictation and sentence of the day, are presented. Results are positive: experiments in 21classes of primary and secondary education show a strong effect on the ability of students to achieve grammatical agreements in French.

 

Keywords

Implicit and explicit knowledge, teaching, grammar, spelling

References

Angoujard, A. (1994). Savoir orthographier. Paris: Hachette éducation.

Barth, B.-M. (1987). L’apprentissage de l’abstraction. Paris: Retz.

Barth, B.-M. (2002). Le savoir en construction. Paris: Retz.

Brissaud, C., & Bessonnat, D. (2001). L’orthographe au collège. Grenoble: CRDP de l’Académie de Grenoble et Delagrave.

Brissaud, C., & Cogis, D. (2011). Comment enseigner l’orthographe aujourd’hui. Paris: Hatier.

Bourassa, D., Beaupre, J., & MacGregor, K. (2011). Fourth graders’ sensitivity to morphological context in spelling. Canadian Journal of Experimental Psychology, 65(2), 109-114.

Chartrand, S.-G. (dir.). (1996). Pour un nouvel enseignement de la grammaire. 2e éd., Montréal: Éditions Logiques.

Chartrand, S.-G., & Lord, M.-A. (2010). État des lieux de l’enseignement grammatical au secondaire. Québec français,156, 66-67.

Chervel, A., & Manesse, D. (1989). La dictée. Les Français et l’orthographe. Paris: Calmann-Lévy / INRP.

Cogis, D. (2005). Pour enseigner et apprendre l’orthographe. Paris: Delagrave.

Cogis, D., & Ros, M. (2003). Les verbalisations métagraphiques: un outil didactique en orthographe? Les Dossiers des Sciences de l’Éducation 9, 89- 98.

Deacon, S. H., Conrad, N., & Pacton, S. ( 2008). A statistical learning perspective on children’s learning about graphotactic and morphological regularities in spelling. Canadian Psychology, 49 (2), 118-124.

Ellis, R. (2006). Modelling learning difficulty and second language proficiency: The differential contributions of implicit and explicit knowledge, Applied Linguistics, 27(3), 431–463.

Fayol, M., & Got, C. (1991). Automatisme et contrôle dans la production écrite : les erreurs d’accord sujet-verbe chez l’enfant et l’adulte. L’Année psychologique, 91,187-205.

Fayol, M., Largy, P., & Lemaire, P. (1994). Subject- verb agreement errors in French. Quarterly Journal of Experimental Psychology, 47A, 437-464.

Fayol, M., Hupet, M., & Largy, P. (1999). The acquisition of subject-verb agreement in written french. From novices to experts errors. Reading and Writing, 11, 153-174.

Fisher, C., & Nadeau, M. (2007). Méthodologies de recherche en didactique de la grammaire, La Lettre de l’AIRDF, 40, 13-19.

Gaux, C., & Gombert, J.-É. (1999). Implicit and explicit syntactic knowledge and reading in pre-adolescents. British Journal of Developmental Psychology, 17, 169-188.

Gasparini, S. (2004). Implicit versus explicit learning: Some implications for L2 teaching. European Journal of Psychology of Education, XIX (2), 203-219.

Gombert, J.-É. (2006). Epi/méta vs implicite/explicite: niveau de contrôle cognitif sur les traitements et apprentissage de la lecture. Langage & pratiques, 38, 68-76.

Guyon, O. (2003). Évolution des procédures d’accord nominal et verbal en français: perspective psycholinguistique. Les Dossiers des Sciences de l’Éducation, 9, 55-66.

Haas, G., (2002). Apprendre, comprendre l'orthographe autrement: de la maternelle au lycée. Dijon: CRDP de Bourgogne.

Hass, G., & Lorrot, D. (1996). De la grammaire à la linguistique par une pratique réflexive de l’orthographe, Repères, 14, 161- 181.

Isidore-Prigent, J. (2002). Apprendre l’orthographe en argumentant dans le cadre des ateliers de négociation graphique. Dans G. Haas (dir.). Apprendre/comprendre l’orthographe autrement de la maternelle au lycée (pp. 62-68). Dijon : CRDP de Bourgogne.

Jaffré J.-P (1995). Compétence orthographique et acquisition. Dans D. Ducard, R. Honvault, & J.-P. Jaffré. L’orthographe en trois dimensions (pp. 93-158). Paris: Nathan.

Jaffré, J.-P. (1998). Procédures métagraphiques et acquisition de l’écrit. Dans J. Dolz & J.-C. Meyer (dir.), Activités métalangagières et enseignement du français (pp. 47- 62). Bern: Peter Lang.

Largy, P., & Fayol, M. (2001). Oral cues improve subject-verb agreement in written French. International journal of psychology, 46 (2), 121-132.

Largy, P., Cousin, M.-P., Dédéyan, A., & Fayol, M. (2004). Comprendre comment l´enfant apprend: une étape vers la compréhension des effets des pratiques pédagogiques. Revue française de pédagogie, 148, 37-45.

Largy, P., Cousin, M.-P., & Fayol, M. (2004). Acquérir le pluriel des noms. Existe-t-il un effet de fréquence du nom? LIDIL, 30, 39-54.

Largy, P., Cousin, M.-P., & Dédéyan (2005). Produire et réviser la morphologie flexionnelle du nombre : de l’accès à une expertise. Psychologie française, 50, 339–350.

Lété, B. (2006). L'apprentissage implicite des régularités statistiques de la langue et l'acquisition des unités morphosyntaxiques. Langue française, 151, 41-58.

Manesse, D., & Cogis, D. (2007). L’orthographe : à qui la faute ? Paris: ESF.

Nadeau, M. (1995). Le matériel scolaire et sa part de responsabilité dans les performances des écoliers en orthographe grammaticale. Revue de l’ACLA, 17 (2), 65-84.

Nadeau, M., & Fisher, C. (2006). La grammaire nouvelle. La comprendre et l’enseigner. Montréal: Gaëtan Morin.

Nadeau, M., & Fisher, C. (2009). Faut-il des connaissances explicites en grammaire pour réussir les accords en français écrit? Résultats d’élèves de 6e année du primaire. Dans J. Dolz & C. Simard (dir.). Pratiques d’enseignement grammatical. Points de vue de l’enseignant et de l’élève (pp. 209-229). Québec : Presses de l’Université Laval.

Nadeau, M., Matute, E., & Gonzales-Reyes, A. (2005). Conocimiento gramatical y aprendizaje de la escritura: un estudio comparativo entre escolares quebequenses y mexicanos. Dans E. Matute (dir.). Aprender a leer y a escribir en diferentes lenguas y realidades (pp. 87-123). Publication de Universidad de Guadalajara, Mexique.

Nicolas, S. (1996). L'apprentissage implicite : le cas des grammaires artificielles. L'année psychologique, 96(3), 459 – 493.

Nunes, T., Bryant, P., & Bindman, M. (1997). Morphological spelling strategies : Developmental strategies and processes. Developmental Psychology, 33, 637- 649.

Pacton, S., Perruchet, P., Fayol, M., & Cleeremans, A. (2001). Implicit learning out of the lab: The case of orthographic regularities. Journal of Experimental Psychology: General, 130, 401-426.

Pacton, S. & Perruchet, P. (2006). L’apprentissage implicite: du labo à l’école. Dans P. Dessus & E. Gentaz (dir.). Apprentissages et enseignement (pp. 59-73). Paris: Dunod.

Perruchet, P., & Nicolas, S. (1998). L’apprentissage implicite : un débat théorique. Psychologie Française, 43(1), 13-25.

Perruchet, P., & Pacton, S. (2004). Qu'apportent à la pédagogie les travaux de laboratoire sur l'apprentissage implicite? L'année Psychologique, 104, 121-146.

Reuter, Y. (1996). Enseigner et apprendre à écrire, Paris, ESF.

Rey, A., Pacton, S., & Perruchet, P. (2005). L’erreur dans l’acquisition de l’orthographe. Rééducation Orthophonique, 222, 101-119.

Simard, C. (1996). Examen d’une tradition scolaire: la dictée. Dans S.-G. Chartrand (dir.) Pour un nouvel enseignement de la grammaire (pp.359- 397). Montréal: Éditions Logiques.

Vaca Uribe, J. (2003). De l’écriture phonographique à l’écriture morphographique chez l’enfant. Les Dossiers des Sciences de l’Éducation, 9, 41-54.

Van Gelderen, A. (2006). What we know without knowing it: Sense and nonsense in respect of linguistic reflection for students in elementary and secondary education. English Teaching: Practice and Critique, 5(1), 44-54. http://education.waikato.ac.nz/research/files/etpc/2006v5n1art3.pdf

(consulté le 8/12/2011)

Westby, C., (2004). 21st century literacy for a diverse world, Folia Phoniatrica et Logopaedica, 56, 254-271.

Wilkinson, K. (2009). Les effets de la dictée 0 faute sur la compétence orthographique d’élèves de 3e secondaire. Mémoire de maitrise, Université du Québec à Montréal. http://www.archipel.uqam.ca/2597/ (consulté le 12/12/2011).

Winitz, H. & Sagarna, B. (2007). Acquiring explicit grammatical knowledge using the spanish verbs ser and estar as examples. Journal of Psycholinguist Research, 36, 319–339.

Author Biographies

Marie Nadeau, Université du Québec à Montréal

Marie Nadeau est professeure au Département de didactique des langues de l'Université du Québec à Montréal. Depuis une vingtaine d'années, elle se consacre au renouvellement des pratiques enseignantes en grammaire et en écriture,  dans la formation initiale et continue des enseignants et des enseignantes du primaire et du secondaire. Elle est l'auteure de plusieurs publications en didactique de la grammaire, tant dans le milieu scientifique que professionnel.  En 2006, elle a publié, avec Carole Fisher, La grammaire nouvelle. La comprendre et l'enseigner (Gaëtan Morin éditeur).

Carole Fisher, Université du Québec à Chicoutimi

Carole Fisher est professeure de didactique du français au Département des arts et lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi. Elle enseigne principalement aux futurs enseignants du secondaire. Ses recherches et ses publications portent sur la didactique de la grammaire, la didactique de l’oral et le langage au préscolaire. Elle s’est particulièrement intéressée aux conceptions grammaticales des apprenants. Elle est présidente de la section canadienne de l’Association internationale pour la recherche en didactique du français (AIRDF).

Published

17-12-2011

Downloads

Download data is not yet available.